Actualités
17/01/2024 • Actions

DECLYC, projet lauréat de l'AAP ZIBaC !

Le projet « DECARBONER LYon Vallée de la Chimie » (DECLYC) a été récemment désigné lauréat de l’appel à projet ZIBaC, opéré par l’ADEME (Agence de la transition écologique).

Porté par le pôle de compétitivité AXELERA, la mission Lyon Vallée de la Chimie de la Métropole de Lyon est fière de soutenir et de participer activement à ce projet partenarial mobilisant 12 acteurs industriels (Adisseo, Arkema, DOMO Chemicals, Elkem ASA, GRTgaz, IFP Energies nouvelles, KEM ONE, SUEZ, Syensqo, Symbio TotalEnergies, Groupe Vicat) ainsi qu’un institut de recherche (IFPEN).

La Vallée de la Chimie, en tant que territoire stratégique au sein de la métropole lyonnaise, est reconnue pour son écosystème d’innovation et de production industrielle de premier plan autour des filières chimie-énergie-environnement.

L’ambition de DECLYC

Le projet vise à accélérer la décarbonation de l’écosystème local avec une baisse de 80% des émissions de CO2 d’ici 2050, participant ainsi à la réduction de son empreinte environnementale. Une démarche qui s’inscrit dans l’axe 1 du Pacte pour l’Impact 2023-2030 lancé par la Métropole de Lyon qui réunit 42 signataires.

Afin d’atteindre cet objectif, sept lots d’études ont été identifiés et seront examinés d’ici 2025, avec un budget global de 1,9 million d’euros alloué pour leur mise en œuvre :

  • Le biogaz
  • L’hydrogène décarboné
  • La vapeur décarbonée
  • L’électricité renouvelable
  • La performance énergétique des centres de R&D
  • La réduction de l’empreinte eau
  • La capture, la transformation et le stockage du CO2.

DECLYC incarne la nécessité de coopérer, de fédérer ensemble autour d’une trajectoire partagée pour intensifier la transformation et la transition de la plateforme industrielle Lyon Vallée de la Chimie.

« Accélérer la décarbonation industrielle et renforcer les dynamiques autour de l’écologie industrielle territoriale est aujourd’hui essentiel pour répondre aux enjeux économiques et environnementaux qui s’imposent à nous. La dynamique collective de la Vallée de la Chimie à l’œuvre facilite ces transformations pour renforcer notre souveraineté et l’emploi local. Ce projet collaboratif structurant s’inscrit dans la continuité du soutien de la collectivité au pôle AXELERA depuis 2005 pour soutenir des dynamiques d’innovation collaborative dans les filières chimie/environnement. » Emeline Baume de Brosses, vice-présidente de la Métropole de Lyon déléguée à l’Économie, l’Emploi, le Commerce, le Numérique et la Commande publique.

Pour plus d’informations, retrouvez le communiqué ici