Visite de Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon, sur trois sites emblématiques de la transformation de Lyon Vallée de la Chimie

Forte d’un écosystème dense et d’entreprises engagées, la Métropole de Lyon impulse résolument la transformation industrielle du territoire. Les objectifs sont clairs : accueillir des industries sur le territoire, lesrendre plus sobres et moins polluantes, favoriser l’innovation et la relocalisation d’activités stratégiques quirépondent aux besoins et aux attentes des habitants, créer des emplois locaux.

Pour témoigner de l’avancée concrète de cette dynamique sur la plateforme industrielle Lyon Vallée de la Chimie, Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon, accompagné de Emeline Baume, Vice-présidente déléguée àl’Économie, l’Emploi, au Commerce, au Numérique et à la Commande publique, Philippe Guelpa-Bonaro, Vice-présidentdélégué au Climat, à l’Energie et à la Réduction de la publicité et Pierre Athanaze Vice-président délégué à l’Environnement,à la Protection animale et à la Prévention des risques ont visité ce matin trois projets emblématiques de cette transformation : Terenvie, Lyon Rhône Solaire et Symbio.

« La plateforme Lyon Vallée de la Chimie est un moteur puissant de dynamisme économique,d’innovation et d’emplois. Elle représente aussi plus du quart des émissions de COdu territoire, consomme 20% de son eau, et comporte des risques que nous devons collectivement maîtriser. Cesont tous ces enjeux que nous considérons aujourd’hui et qui nous motivent à réussir, avec lesindustriels, la transition écologique de la plateforme ».

Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon

Accueil et accompagnement de projets innovants en faveur de l’environnement : plateformeinnovante de dépollution des sols dans une logique d’économie circulaire, visant à réduire le bilan carbone de la construction. Un projet lauréat de l’Appel des 30 !, porté par les sociétés Serpol (la branche dépollution du groupe SERFIM) et Vicat.

Optimisation du foncier pour produire de l’énergie renouvelable ambitieux projet d’usine solaire métropolitaine, qui produira environ 7 500 MWh / an, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de près de 1 600 foyers, et permettra d’éviter le rejet dans l’atmosphère de plus de 709tonnes de CO2 chaque année. Ce projet est issu d’un partenariat public-privé novateur, associant Corfu Solaire, entreprise filiale du groupe lyonnais Terre et Lac, la Métropole de Lyon et le fondsrégional d’investissement OSER, en coopération avec 6 industriels de la Vallée.

Requalification « clé-en-main » d’une friche industrielle pour développer une nouvelle filièreinnovante : implantation en 2023 d’une nouvelle usine de production de piles à combustible hydrogène, devant permettre à Symbio de devenir le leader mondial des solutions de stockage et dedistribution des nouvelles énergies, dont l’hydrogène pour la mobilité.

Pour plus d’informations : téléchargez le dossier de presse de la visite